supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €5.99 EUR  or more

     

1.
2.
02:49
3.
03:12
4.
02:59
5.
04:54
6.
02:32
7.
8.
9.
10.
02:58
11.
02:23
12.
03:19

about

Many of us were left mesmerized with the precious melodies and the elegant pop that "Doux-amer" had, the debut album of LES TRÈS BIEN ENSEMBLE put out three years ago. It’s obvious that more than a few profess an adoration for them, after all, "A Hélène" has been a tune for three consecutive years for the Blancolor campaign of the Spanish El Corte Inglés, and their songs were also used in television series, such as, in the new season of "Cuestión de Sexo" on the Spanish tv channel, Cuatro. With some intense years touring extensively in Europe (in England and Spain, together with THE WOULD-BE GOODS; France, of course, also surrendered to their sound), and after a change in the group’s lineup with the inclusion of Charles Gasqué (AKA Carlos Andreu, mastermind behind our beloved GASCA) instead of Paul Aroid, the long-awaited second album of the Catalonia band has finally come out: “Rougeole.”

"The title, "Rougeole"(“measles” in French) makes reference to something that only time can heal. Time means life and death all at once, something out of human control which inexplicably advances to a particular destiny."Rougeole" talks about the end of a vital stage, from disappointments to obsessions and desires, from hope to desperation, from excitement to anguish, reliance, nostalgia and indifference.” There is not any better way to describe this album, as it allows the listener to see the human side of stuff and, as exciting as it is, there is also room to talk about the contradiction of simply existing, to make you feel in one’s skin over the passing of the years, always with a tone of vital hope which characterizes them and plays out in all of the songs in “Rougeole.” Suzette’s voice, like fine wine, has aged over the years, in solemnity, in elegant and in body (the Swedish group, ACID HOUSE KINGS, one of Johan’s groups, member of CLUB 8 and THE LEGENDS warned this as he solicited her voice for the EP, “Sing Along with the Acid House Kings”) and the guitarist of Philippe des Fraisons, our beloved Felipe (LOS FRESONES REBELDES, COLA JET SET) strongly proclaims himself with his unique accent, separating from his influences from the sixties but always giving justice to the songs, with their hard-to-imitate luster, bringing them closer to a classical sound (in the best sense of the word), something the group has longed for.

"Rougeole" would be what some experts may describe as “a mature album,” and the curves of this album are displayed through laughter, at times complacent and other times exciting—forms of music that are found in admired elegant musicians, such as Jacques Brel and Serge Gainsbourg, with the brightful touch on the guitars, as heard from noteworthy groups such as THE BYRDS, THE LEFT BANKE and LOVIN’ SPOONFUL, with the melodic inspiration of Françoise Hardy. An album which places them on the map, along with other great contemporary French-speaking groups such as Françoiz Breut, Philippe Katerine and a bit less melodic, Keren Ann – all of this granting them a stream of personality as they shine with their own light in today’s scene. Twelve songs which confirm inspired composers, much more astounding than any predetermined sound or style.

THE SONGS, ONE BY ONE
- "Tahiti n’est pas si loin" is a pop delight with a sophisticated disco beat, like a sunset cocktail mix between Diana Ross and Serge Gainsbourg on the shores of Tahiti, a paradise where a reunion is always possible. This paradise is not so far out of reach, or at least, so it seems.

- "Nos Jeux" is the perfect condensation of LES TRÈS BIEN ENSEMBLE pop essence. France Gall and Françoise Hardy (how many times can we evoke our favorite muses while we listen to this album) are personified in the lips of Suzette when she sings with that tyranny known as love and the complications of games of domination and submissiveness.

- "Sahara" is the selected song for the first video of this album, one of the amazing consequences of Charles Gasqué forming part of the group. A song which grows with great intensity between the wonderful arrangements, somewhere between spatial and electrical.

- "Prière" is one of the most well-rounded compositions to date for the group. A melody and arrangements which Françoiz Breut would be jealous of, a voice which moves between elegance and sobriety and a prayer dancing between unforgettable phrases. Suzette describes the song: "A desperate plea that someone listens to me, somebody of a higher power. Someone who is able to recognize the efforts I make to survive and someone who can free me from the claws of the devil I carry inside. Hell is not the others—as J.P Sartre would say- rather, the veil that covers my eyes ."

- In "Respire" there are moments of YO LA TENGO and STEREOLAB, another French speaking band born in a context completely different than the band’s other influences The chorus is filled with upbeat melodies, a bridge as surprising as it is addictive, once again with lyrics that show the maturity of this band in all aspects, straying away from stereotypes and an attitude which moves between the bittersweet tones and borderline vitality.

- "Trop Blanc"; Everything is so white, there is something that blurs memories, which makes it hard to look back: a fantastic metaphor about the passing of time and the devastating effects and the dead-end roads which ruin relationships. The glass is half empty.

- "Si je touchais le fonds"; Nancy Sinatra watches as the day passes. The descent precipitates itself: "Si al menos llegara al final de este calvario, sólo quedaría subir,” which means, “Once you hit rock bottom, the only way out is up.”

- "C’est le temps", the light at the end of the tunnel, there is a certain possibility to change things. The moon shines through a halfway open shutter, in a small alleyway in Montmarte, while an accordion plays tunes similar to Pascal Comelade. The glass is half full.

- "Cercles autour d’un point" or when you cannot keep your eye off something, when you can’t see much farther, when obsession takes over you. When love is a question of pride. When THE BYRDS sneak in from the back door. When BELLE & SEBASTIAN are saved by the trumpet. When perfection is near.

- "Le miroir", "El espejo muestra un rostro mío que ya no reconozco. No puedo creer que me haya convertido en ese fantasma que veo reflejado en el espejo. Preferiría no existir. Me falta aliento. Siento como si mi corazón quisiera dejar de latir.” Meaning “The mirror shows a face that I do not recognize. I can’t believe I have converted into the ghost that I see in the mirror. I would prefer not to live. I can’t breathe. I feel as though my heart is going to stop beating.” This song is probably the saddest and most melancholic of the album, one which summarizes the vision of time and the effect that it has over us and it is done with a majestic melody and marvelous string arrangements. Something beautiful, with an air of melancholy bordering it, evoking a classical Dominique A, exciting, with arrangements which Louis-Philippe could have done.

- "Ma place", the pop pill required after "Le miroir," -an injection of energy. Once again the scale has equilibrium and the optimism appears again, the contradictions are finally what makes sense of everything. And that guitar with vibrato is bound to go to heaven.

- "Un jour"; The coda. You cannot talk about time without talking about the future, without talking about hope, even if it is bittersweet between teeth. This is why the new album of this Catalonian band is so great, because the album just gets better and better until the end (something very different to what bands do nowadays), because the melodies and the songs in the end do not require explanations in order to understand what they want to transmit – and we assure you - it is a lot.

credits

released September 5, 2008

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Enjoy Elefant Records on:

Elefant Website: www.elefant.com
Elefant Store [English]: www.elefant.com/en/tienda
Elefant Store [Spanish]: www.elefant.com/es/tienda
YouTube Channel: www.youtube.com/elefantrecords
Facebook: www.facebook.com/elefantrecordsfans
Twitter: www.twitter.com/elefantrecords
Dailymotion Channel: www.dailymotion.com/ElefantRecords
Tuenti: www.tuenti.com/elefantrecords

Bandcamp "Elefant Records":
elefantrecords.bandcamp.com
Bandcamp "New Adventures In Pop":
newadventuresinpop.bandcamp.com
Bandcamp "Recuerdos Que Olvidé"
recuerdosqueolvide.bandcamp.com
Bandcamp "Stereophonic"
stereophonicelefantdancerecordings.bandcamp.com

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

tags

license

all rights reserved

about

Elefant Records - Classics Madrid, Spain

100% Elefant on Bandcamp:

elefantrecords.bandcamp.com

newadventuresinpop.bandcamp.com

recuerdosqueolvide.bandcamp.com

stereophonicelefantdancerecordings.bandcamp.com

Enjoy Elefant on:
... more

contact / help

Contact Elefant Records - Classics

Streaming and
Download help

Track Name: Tahiti N'est Pas Si Loin
J’ai éclaté pendant des jours, des nuits blanches, je me suis égarée, j’ai oublié
J’ai vécu, j’ai cru…j’ai cru…
Ils m’ont aidé, elle ne comprends rien, peut-être c’était faux mais c’était bien, je
Me suis égarée, j’ai oublié, j’ai vécu, j’ai cru…
J’ai cru avoir des ailes, au lieu de deux faibles bras et, je pense à toi toujours, je
Pense à toi toujours…
Un écureuil tout seul me regarde, il va vite cacher sa nourriture
Tahiti n’est pas si loin que ça, aurai-t-il pu marcher ?

Et je me plains
Et tu te plains
Et je me plains
Et tu te plains

Le vide n’est pas un sac qui se remplit avec n’importe quoi, avec n’importe qui
Et maintenant il me poursuit plus affamé que jamais, ce vide existenciel puissant
J’ai cru avoir des ailes au lieu de deux faibles bras, et je pense à toi toujours, je
Pense à toi toujours…
Un écureuil tout seul me regarde, il va vite cacher sa nourriture
Tahiti n’est pas si loin que ça, aurai-t-il pu marcher?

Et je me plains
Et tu te plains
Et je me plains
Et tu te plains

Un écureuil tout seul me regarde, il va vite cacher sa nourriture
Tahiti n’est pas si loin que ça, aurai-t-il pu marcher ?

Et je me plains
Et tu te plains
Et je me plains
Et tu te plains
Track Name: Nos Jeux
Viens me joindre là bas
Aujourd'hui je veux que le pouvoir soit à toi
Jusqu'à demain matin
Pi, c'est comme ça parfois
Accepte et tout ira bien

J'obéirai, dis moi à l'oreille
Tes fantaisies, je t’offrirai du plaisir
Même si c'est moche
Même si c'est dure
J'accepte toutes tes souhaits

Le pouvoir est à toi
J'obéirai , vas-y dis moi
Dis moi à l'oreille tes secrets

Viens me joindre là bas
Aujourd'hui je veux que le pouvoir soit à moi
Jusqu'à demain matin
Pi, c'est comme ça parfois
Accepte et tout ira bien

Tu obéiras, je te dirai `a l'oreille
Mes fantaisies, tu m’offriras du plaisir
Même si c'est moche, même si c'est dure
Tu accepteras mes souhaits

Le pouvoir est à moi
Tu obéiras, vas-y, écoute moi
Je te dirai à l'oreille, mes secrets
Track Name: Sahara
Hier je suis arrivée de nuit au Sahara
Je veux y rester pour toujours
Tout près de l’Algérie

Je cesserai d’avoir ou de ne pas avoir
Luciole de l’Occident
C’est l’inmensité

Tu vois…je me suis rendue compte finallement
De nuit tu dois venir ici, en te connectant
Tu vois, je me suis rendue compte aujourd’hui
On m’a dessiné une fable ici
En me connectant

Quelle chaleur!
Une gorgée seulement un jour de soleil
Tout pourrait être pire et maintenant je le comprends…

Tu vois…je me suis rendu compte finallement
De nuit tu dois venir ici, en te connectant
Tu vois, je me suis rendue compte aujourd’hui
On m’a dessiné une fable ici
En me connectant
Track Name: Prière
Sauve-moi, c’est ma prière
Donne moi l’haleine qui me manque
Donne moi la foi, donne moi l’espoir
D’être moi un jour

Sauve-moi c’est ma prière
Donne moi la fermeté qui me manque
L’enfer ce n’est pas les autres
Mais le voile qui couvre mon regard

Donne moi l’amour
Pour écouter les gens qui pleurent
Pour oublier mon être
Jusqu’à revenir à moi, avec un regard nouveau
Jusqu’a revenir à moi, avec un regard nouveau
Track Name: Respire
Essaie de respirer, profondément, et ça ira mieux
Mes lèvres se gonflent, s’ouvrent, ça ira mieux

Des images se passent vite en flash-back devant moi

Je fais ce que je crois que tu veux que je fasse
Je m’ennuie, je me suis trompée

J’ouvre mon coeur, j’ouvre mes yeux
Je vois au délà, je vois au délà

Essaie de marcher lentement et ça ira mieux
Il semble qu’au lieu de sang dans mes veines il y a des milliards de fourmis

Des images se passent vite en flash-back devant moi

Je fais ce que je crois que tu veux que je fasse
Je m’ennuie, je me suis trompée

J’ouvre mon coeur, j’ouvre mes yeux
Je vois au delà, je vois au delà
Track Name: Trop Blanc
J’ai froid chez moi
Tout es blanc autour de moi
Trop blanc, trop blanc

Je ne peux plus afficher mes souvenirs d’été
Ces photos qui me font trembler
Trop chaud, trop chaud

Les disques sont couverts de poussière
Et mes espoirs aussi
Et les rires de mes amis ne sont plus les mêmes
Ils disent que ça va , mais je crois que c’était mieux avant

Maintenant je suis de nulle part
J’entends des voix d’ici et délà
Mais je ne bouge pas en attendant
Une vraie raison, une destination

Mes habits sont rangés dans les combles
Et mes espoirs aussi et les boulots de mes amis
Ne sont plus les mêmes
Et je me dis que nous tous sommes de nulle part
En attendant un nouveau décollage

Mes fanzines ont disparus et mes espoirs aussi
et les apparts de mes amis ne sont plus les mêmes
Et je me dis que nous tous sommes de nulle part
En attendant un nouveau décollage
Track Name: Si Je Touchais Le Fond...
Je descends, je descends
Une spirale de métal m’engloutie
Si je toucheais le fond quand même
Quelque chose de tangible

Comme d’habitude les mêmes scènes
Des larmes et des reproches
Une solitude bruyante
Le nonsens de la haine, la recherche de l’amour

C’est une partie pourrie qui pleure
Sous les draps
Qui tiens le coeur dans la main
Car dédans c’est trop brûlant, trop brûlant

Je descends, toujours je descends
Une spirale de métal m’engloute
Je suis une particule suspendue au milieu du néant
Sans endroit où m’asseoir
Track Name: C'est Le Temps
C’est le temps de réfléchir sur les limites de mon coeur
Avant qu’il soit trop tard
C’est le temps de retrouver la joie de l’inconscience
Avant qu’il soit trop tard

Bien que je suis fatiguée, il y a quelque chose qui me pousse à arriver plus loin
Et ressentir que la vie a du vertige
Avant qu’il soit trop tard

C’est le temps de parcourir les souvenirs de ma vie
Avant que la mémoire oublie
C’est le temps de se réveiller, de vous dire que je vous aime
Avant qu’il soit trop tard

Bien que je suis déçue, il y a quelque chose qui me pousse à arriver plus loin
Et ressentir que la vie a du vertige avant qu’il soit trop tard

Le big bang s’approche, la débâcle a commencé
J’arrête pas d’écouter Robert
Track Name: Cercles Autour D'un Point
Ne me dis plus jamais que tu m’aimes
Je ne veux plus jamais croire que tu m’aimes

On comprend l’amour différemment
Cercles autour d’un point
Je tourne, je tourne et je tourne encore, sans issue

Je me souviens des jours où tu disais
Que loin de moi tu mourrais
Aimions-nous bien la comédie?
Ou méconnaîssions-nous nos vrais souhaits?

On comprend l’amour différemment
Cercles autour d’un point
Je tourne, je tourne et je tourne encore, sans issue

Bien que le temps adoucisse les peines
Cela ne me sert à rien
l’imbroglio est là
Résistant à se démêler, je ne comprends rien, rien de rien

Ne me dis plus jamais que tu m’aimes
Je ne veux plus jamais croire que tu m’aimes

Tu me parles de logique et moi de sentiments
Cercles autour d’un point
Je tourne, je tourne et je tourne encore, sans issue
Track Name: Le Miroir
En face du miroir, mes ongles grattent le reflet de mon visage
Une allure idiote où je ne me reconnais pas
C’est ce que je suis dévenue? Voilà

Dans la salle de bain mes sanglots ont des échos speciaux
Je pense aux éclats de voix d’il y a un instant
C’est ce que je suis dévenue? Voilà

Porquoi celle chanson ne me dit plus rien?
Et je me demande pourqoui je fuis le soleil
Et je me demande pourquoi Paris m’attend toujours
Alors que je préfère rester chez moi

En face de l’armoire mes ongles déchirent les robes
Q’autrefois j’avais tellement adorées et me voilà
Je ne m’y reconnais pas, voilà

Dans ma chambre, je sens mon nouveau parfum brisé parterre
Et les photos de nôtre dernier voyage
Je ne m’y reconnais pas, voilà

Pourquoi celle chanson ne me dit plus rien?
Et je me demande pourqoui je fuis le soleil
Et je me demande pourquoi Paris m’attend toujours
Alors que je préfère rester chez moi

Dans la salle de bain, en face le miroir
Devant l’armoire et les robes entre mes mains
Track Name: Ma Place
La mer a mis la fin à ce chemin
Allant pieds nus je regarde autour de moi
Il semble que c’est un bon endroit
Il semble que j’ai trouvé ma place

J’ai du sable dans les cheveux et le soleil
Juste à l’hauteur de mes yeux et le vent
Qui me poussait à arriver
Qui me poussait à arriver

J’ai marché à bon pas
Attention aux lézards!
Toutes ces sculptures chantent tellement d’histoires

La mer a mis la fin à ce chemin
Allant pieds nus je regarde autour de moi
Il semble que c’est un bon endroit
Il semble que j’ai trouvé ma place
Track Name: Un Jour
En face de la tele, les deux
Tout marche bien si je… je ne bouge pas, je ne dis rien, je ne me plains pas
Je suis sage

Un jour je n'aurai plus peur de toi, de moi, de vous tous
Je me débarrasserai de ces chaînes
Et je pourrai m'occuper de vous comme vous le méritez

Aujourd'hui le jaune me semble excessif, d'une gaieté abusive
Et je pleure de rage, toi, tu allumes l'orage
Moi, je suis une plume sursautée au petit souffle du vent

Mon coeur est sursauté à chaque instant
Quelle peureuse
Ce coeur est presque sec, pareil que ton âme

Un jour je n'aurai plus peur de toi, de moi, de vous tous
Ce dégout sublime va m’abandonner et des nouvelles choses vont apparaître
J'attends, tandis que j'attends

Mon coeur est sursauté à chaque instant
Quelle peureuse
Ce coeur est presque sec, pareil que ton âme